Entrainement Mental pour améliorer vos capacités de combat

Un problème majeur que j’ai vu au cours des années avec les étudiants en self défense, c’est qu’un grand nombre d’entre eux n’ont pas la résistance mentale. Ils abandonnent assez rapidement et ont peur d’être blessés. À l’inverse, de nombreux pratiquants de sports de combat, ont cette force mentale — ils ne dureraient pas longtemps sans elle.

Les Navy Seals sont réputés pour avoir le mental le plus dur du monde. Leurs cerveaux sont programmés pour ignorer la peur même dans les environnements les plus stressants et mortels. Dans la mesure où ils sont connus pour la force mentale, pourquoi tant de recrues ne passent pas leur examen final et abandonnent ??

Il y a plusieurs années l’US Navy a embauché une équipe de chercheurs en neurosciences pour déterminer la cause du taux élevé d’abandons. L’examen final des Navy Seals comportait un test de noyade. Il faut rester sous l’eau pendant 20 minutes tandis que des instructeurs coupent leur alimentation en oxygène et arrachent leurs masques de plongée.

Cet exercice induit tant de peur que même certains des athlètes les mieux entraînés ont juste a gelé et ont abandonné. C’est un fait que tous les êtres humains ont un instinct primal de résistance à l’eau, nous sommes tous câblés pour résister à la noyade — ne plus respirer signifie la mort. Même si les recrues avaient l’assurance d’une aide médicale immédiate, beaucoup ont juste abandonné.

Après une longue étude, les chercheurs en neurosciences ont sélectionné 4 attributs qui contribuent à cultiver la dureté mentale nécessaires aux recrues pour réussir leur examen final. Ils les appelèrent « Les 4 piliers de la force mentale. » Cette méthode peut améliorer également la force mentale des pratiquants de self défense, étant donné que de nombreuses actions défensives peuvent rapidement comporter un risque mortel.

Les 4 piliers de la Force Mentale consistent à se fixer des buts, ils sont :

  1. Le Mental.
  2. La Visualisation.
  3. L’Auto-persuasion Positive.
  4. Le Contrôle Emotionnel.

1. Mental
La recherche a montré que les recrues qui ont réussi leur formation se fixaient des objectifs précis et à très court terme. L’idée est de se concentrer sur ce que vous faites maintenant et de ne pas être distrait par des idées concernant le reste de la formation de la journée. Eteindre le cerveau et se concentrer sur l’instant.

2. Visualisation
La visualisation mentale a été utilisée par de nombreux athlètes olympiques pendant des années pour perfectionner leurs compétences. Tout en se reposant, les athlètes se visualisaient eux-mêmes faisant le saut à ski parfait ou une routine de gymnastique. Selon les chercheurs en neurosciences, la visualisation mentale est tout aussi importante que la pratique réelle elle-même.

Au cours de la formation des Navy Seals, ceux qui ont le mieux réussis sont ceux qui ont visualisé les activités qu’ils s’apprêtaient à effectuer. Quand elle est répétée, la visualisation mentale rebranche votre cerveau à un niveau primitif. Combinée avec la pratique elle vous permet d’atteindre un niveau de réussite supérieur dans un délai plus court ; Simulez, jusqu’à ce que vous le fassiez !

3. Auto-persuasion positive
La plupart des gens se parlent à eux-mêmes avec un débit de 800 à 1600 mots par minute. Si vous deviez répéter des pensées négatives pendant seulement 5 minutes vous les renforceriez négativement avec 4000 mots. On a appris aux Navy Seals à s’hypnotiser eux-mêmes avec des mots positifs pour qu’ils puissent rester de bonne humeur, être positifs et ne jamais abandonner..

4. Contrôle Emotionnel
Contrôler votre état d’esprit est indispensable en cas de danger. De nombreux combats ont été perdus à cause de représentation négatives. La nature a construit beaucoup de réponses automatiques pour les périodes de stress extrême. Celles-ci incluent : la transpiration excessive, la dilatation des pupilles, l’incapacité de se déplacer, la sensation d’être figé sur place etc.. Il s’agit de façons naturelles de nous protéger du danger. Ces réactions sont causées par des hormones comme le cortisol et l’adrénaline et les Navy Seals ont appris à contrôler ces hormones..

Une méthode est appelée le 4×4. Lorsqu’ils sont dans une situation dangereuse les Navy Seals respirent lentement pendant 4 secondes et expirent pendant 4 secondes. En un court laps de temps, cette action va libérer leur esprit..

For questions or comments about this article email us at: director@defensescience.com
...back to top